Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 142]

Aide de formatage wiki

se réunir entre eux pour former une niasse générale beaucoup plus continue qu ' elle ne le paraît aujourd ' hui : cette masse, s'amincissant vers les bords du bassin tertiaire et y cédant la place au grès produit par l ' ensablement des affluents, s'épaissit, au contraire, lorsqu' on s' avance vers la partie centrale et profonde . On trouve là enfin, dans ce golfe ou dans ce grand lac qui couvrait alors le midi de la France, les mêmes circonstances et les mêmes lois qui ont présidé à la disposition du calcaire dans toutes les formations marines . Et ce que nous voulions d'ailleurs faire ressortir principalement ici, c'est ce résultat général dont nous avons déjà fait mention à propos de la formation jurassique, savoir : que, pour juger de la disposition générale des couches dans un terrain demeuré horizontal, il faut relever par la pensée presque tous les niveaux planes qui forment le fond des vallées ou les gradins de leurs accotements, les relever, dis je, à des niveaux plus élevés , et quelques-uns jusqu' à la hauteur des plateaux voisins les plus culminants . Là était, en effet, le niveau général de la formation, et l'on peut, en passant, tirer de ce fait une autre conclusion : c'est qu'à cette i re époque tertiaire , comme lors de l ' époque jurassique , la hauteur des eaux était sans doute plus considérable que de nos jours. Ce n'est pas ici le lieu de tirer les conséquences théoriques de ce fait , mais nous ne pouvions nous dispenser de le signaler. Revenons maintenant à la description générale des roches . Description minéralogique.

Les grès du terrain qui nous occupe se distinguent, par leur ciment calcaire ou marneux, de tous les grès plus anciens , lesquels ne présentent pas, en général, cette particularité ; ils sont, d'ailleurs, de natures assez diverses formant passage entre elles. Il ya des grès à grains de quartz plus ou moins gros, avec un ciment plus ou moins abondant ; l'absence totale (le ciment les