Description géologique des environs d’Aix-en-Provence, avec carte et 4 planches de coupes géologiques par Louis Collot, docteur ès sciences naturelles.- Montpellier : Typographie Grollier, 1880. 234 p., 4 planches dont l’une hors-format de 27 x 69 cm, 28 cm. [Image 146]

Aide de formatage wiki

— 121 — s'est formé avant l'invasion de la mer, car parfois les perforations de Mollusques entament ensemble deux fragments de roche dont les rapports n 'ont plus changé ensuite . Ce conglomérat paraît une dépendance de la faille dirigée à peu près N .-O ., qui, passant sous le miocène et aboutissant au-dessus du petit chemin du Tholonet, sépare le Lias du terrain lacustre ancien de Cuques . Peu à l'Est et jusqu'à la nouvelle route de Digne, l'Infrà-Lias est en place, en bancs bien réglés, plongeant 700 vers N .-E., sur lesquels s'appuient les couches à Terebratula subovoïdes. Sur la tranche de celles-ci s'étendent le conglomérat et le calcaire Sextiens, qui supportent le plus haut moulin à vent, au point culminant de la butte . L'abrupte qui regarde la ville, sous ce moulin, est perforé par les Mollus- ques . Cette disposition indique que la faille s'est produite entre la formation du terrain Sextien et celle de la Molasse . Seulement, comme celle-ci est très-inclinée contre la paroi liasique, il faut admettre qu'il y a eu en ce point un nouveau mou- vement après le dépôt de la Molasse. Dans l'enclos Rose, la série est la suivante : 0. — Blocs d'Infrà-Lias perforés. 1. — Poudingue marin à ciment rouge et cailloux bien roulés, à surface jaune, ne dépassant guère 4 m de longueur . Grès roux . Quelques fragments d'0 . digi- talisa. 2. — Marne grise à 0 . crassissima de petite taille . Les Marnes se retrouvent le long de la pente jusqu'à la nouvelle route de Digne. 3. — Poudingue lacustre à pâte jaune et cailloux blanchâtres ou gris, contrastant avec les cailloux altérés, à surface jaune, des Poudingues marins ; peu roulés; quelques Silex et Quartzites verts ; noyaux de Quartz blancs plus petits que les autres cailloux ; beaucoup de Calcaires blancs et gris jurassiques et néocomiens ; Calcaire lacustre du Montaiguet . Ce banc est résistant et forme des reliefs qui permettent de le retrouver, notamment au pied Sud-Est des Frères gris. 4. — Safre rouge. Le Poudingue et le Safre se voient au tournant de la nouvelle route de Digne . Il est possible qu'une partie du Safre des quartiers de la Plate- forme et de la Torse appartienne au terrain lacustre supérieur . On y a retrouvé, vers le pont du chemin du Tholonet, les petites Hélices du pont des Rosses, et, dans les fondations du Petit-Séminaire, une défense de Mastodonte. A la naissance de l'ancienne route de Digne (Coupe 2'), le Miocène, qui plonge vers la ville, est masqué par les jardins, sauf le rocher signalé des Frères gris, s. En suivant la montée , on ne tarde pas à rencontrer le conglomérat Sextien , p, â très-gros éléments, stratifié et plongeant vers le N .-O . Quelques bancs Calcai- res, o, terminent cette série très-réduite . Un petit lambeau de Molasse marine rousse, m, repose dessus avec une discordance de quelques degrés, étant horizon- tale. Quelques pas plus haut, une faille met fin au développement de ce terrain. On y trouve 0 . digitalina, var . Leberonensis Fisch . et Tourn ., Balanus, Am- phiope elliptica, Desor (Cot .). Dès que nous franchissons le ruisseau des Pinchinats, nous ne trouvons plus de Marnes : nous sommes entièrement dans le faciès sableux, Safre jaune avec petits galets. La formation est très-peu inclinée . Elle paraît même, surtout si on avance encore un peu à l'Est, ne pas avoir été dérangée du tout . Elle se suit d'une