Esquisse géologique du département de l’Aveyron, par M. Ad. Boisse, ingénieur civil des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1870. 409 p., 23 cm. [Image 5]

Aide de formatage wiki

AVANT'-PROPOS.

éléments de la richesse nationale : les mines et la terre végétale.

Aussi l'administration des mines, sous la généreuse inspiration de M . Brochant de Villiers, avait-elle conçu, dès 1811, le projet d'une carte destinée à faire connaître la constitution géologique et les richesses minérales de la France. Les graves événements politiques qui, à cette époque, agitaient l ' Europe, ne permettaient pas de donner immédiatement suite à ce projet ; mais une pensée utile est un germe fécond, qui tôt ou tard se développe et porte ses fruits. L'ordonnance du 16 décembre 1816, relative à l'organisation de l'école des mines, chargeait spécialement le conseil de l'école de recueillir tous les matériaux nécessaires pour la description géologique du territoire français, préludant ainsi à la réalisation du projet de 1811. Définitivement arrêté en 1822, ce projet reçut presque aussitôt un commencement d'exécution, et dès lors sa réalisation fut poursuivie, avec un zèle et une persévérance digues de la grandeur de l’œuvre, par les savants ingénieurs auxquels ce travail était confié. En 1835, la carte générale d'assemblage se trouvait déjà dressée, et M . Brochant de Villiers, l'auteur et l'âme du projet, exposait, dans un rapport lu à l'Académie des