Annales des Mines (1835, série 3, volume 8) [Image 314]

Aide de formatage wiki

620

ORDONNANCES

Au sud, par une suite de droites

Huit fours à pudler ; Quatre fours de chau erie Quatre trains de laminoirs pour fabriquer le fer en barres, en verges et les tôles ; Trois machines à vapeur à basse pression de la force réunie de cent-quarante chevaux , pour donner le mouvement tant aux soufflets du hautfourneau et du ,feu de finerie , qu'aux marteau laminoirs et cisailles.

( Extrait. ) Art. 4. Il ne pourra être consommé que de la houille ou du coke dans le haut-fourneau et les autres feux de dont il est question.

Art. Io. MM. Dumont Et compagnie donneront accès dans leur établissement aux employés des douanes , sans. l'assistance d'un officier municipal , toutes les fois qu'ils se présenteront, pour procéder à des visites ou recensemens.

Ordonnance du 23 novembre

1835,

portant conces-

sion des mines de houille de CHAUDEFONDS (Maine-

et-Loire ).

( Extrait.) Art. ier. Il est fait à MM. Michel Maurille, François de houille Pelé. et compagnie , conce.sion des mines de houille cornMines de

prises dans les limites ci-après définies, communes de Chau-

Chaudefonds. Mouds, de Saint-Aubin et de Saint-Lambert, département de Maine-et-Loire. Art. 2. Cette concession sera désignée sous le nom de concession de Chaudefonds ; elle renferme une étendue superficielle de dix kilomètres cariés, quarante-trois bectaies, et est bornée, conformément au plan annexé à la présente ordonnance, ainsi qu'il suit, savoir A l'est, par une ligne droite tirée du pont barré ( route royale n° 161, d'Angers aux Sables), au clocher de SaintLambert

du Lattay;

62

SUR LES MINES.

3° Un gros marteau ;

menées successive-

ment du clocher de Saint-Lambert au principal corps de bâtiment de Hardières , de Bardières à la Fresnaie , de la Fresnaie à Defaix, de Defaix aux Coteaux, en laissant le hameau au midi; puis des Coteaux à la Maison-Rouge par une droite prolongée jusqu'au Layon A l'ouest et au nord, par le cours du Layon, en remontant cette rivière depuis le point de rencontre ci-dessus jusqu'au pont Boocré, point de départ.

Ordonnance du 9 novembre 1835, qui abroge l' ar- Haut-fourneau ticle 9 de l'ordonnance royale du t 8 février 1824, de Marge, portant interdiction d'employer dan; le hautiburneau, dont cette ordonnance a autorisé f étahlissement en la commune de MAI1GUT ( Ardennes ), d autres charbons de bois que ceux qui seraient achetés en pays étrangers. Est abrogé pareillement l'article 10, qui prescrit diverses dispositions ayant pour objet d'assurer l'exécution dudit article 9.

Ordonnance du 19 novembre

1835

,

portant que Mine à fer

M. LAvEliGNE est autorisé à ajouter à. son usine et de Parad°". fer du PARADOUX, située communes de MARQUA Y et SAINT-ANDRÉ-ET-ALLAS, arrondissement de S ARL AT (Dordogne),

sur le ruisseau dit Beurre-de-Cancou :

Un haut-lbzirneau à fondre le minerai de fer ; Un lavoir à bras; Et un boçard pour les laitiers. Ordonnance du 20 décembre 1835, portant concession des mines d'anthracite de VIRÉ ( Mayenne et Sarthe ).

(Extrait.) dIrt.

ler Il est fait

Mines

d'anthracite à MM. Achille Ozou, Auguste de Viré.