Copie d’un arrêté du préfet de la Seine-Inférieure, Charles de Vaussay, suite à l'explosion de la pompe à feu de M. Sévère, manufacturier à Oissel, le 7 octobre 1825. [Image 6]

Aide de formatage wiki

du propriétaire de l'établissement et des ouvriers qui travaillent à la pièce : arrêtons ce qui suit : article premier la pompe à feu que le _ Sevère manufacturier à Oissel a été autorisé à établir par arrêté du 12 juin 1822 ne pourra être rétablie et remise en activité qu'à la charge par ce manufacturier de se conformer au conditions suivantes : 1er la chaudière de la machine sera probablement soumise à l'éprouve de la presse hydraulique