Voyage dans le district de Carmaux et des Pyrénées. Septembre 1877 [1]

Aide de formatage wiki

n° 193 remis le compte-rendu de voyage

              de Mr Tauzin le 5 9bre 1877


                Voyage dans le district
                         de Carmaux
                     et des Pyrénées
                     _____________
                     septembre 1877
                     _____________
                                                 signature de M Tauzin
                         chapitre 1er
            Métallurgie du fer dans l'Ariège
              ___  ___  ___  ___  ___  ___
    L'industrie du fer dans le département de l'Ariège

et, en grande partie, entre les mains d'une grande Compagnie qui prend pour titre : Société métallurgique de l'Ariège. Les divers établissements de cette compagnie sont situés le long de la rivière l'Ariège - à la source de celle-ci et presque à la frontière se trouve la mine de fer de Puymoreux : si de ce point on suit le cours de l'eau, on rencontre successivement les hauts fourneaux de Taras- con sur Ariège, StAntoine, Berdoulet près Foix, et enfin les forges de Pamiers _ Il convient de mentioner comme appartenant à la même société, un petit établissement situé sur le large affluent de l'Ariège, qui porte le nom de St Pierre et est situé à 5 kil environs de la ville de Foix : on y voit des martinets et des fours pour acier cémenté _La société métallurgique de l'Ariège a un capital de 2 500 000 francs _

    Indépendamment de la mine de Puymorens, l'Ariège renferme un grand nombre de mines de fer mais une seule

la mine de Rancié aune importance réelle.

    Les usines à fer du département autres que celles précédem-

ment citées sont de peu d'importance. Ce sont en général des martinets : j'en ai visité plusieurs le long de cet affluent de l'Ariège, le Large, que j'ai déjà cité _ Je vais maintenant passer en revue ces derniers établissements.

                        °°°°°
             _________________