Annales des Mines (1901, série 9, volume 19) [Image 42]

Aide de formatage wiki

80

vis suivant les indications de la fig. 9. Ces bouchons sont placés en dehors du courant des gaz chauds. La statistique n'enregistre aucun accident de leur fait, non plus que du fait du bouchon à vis constitué, à l'autre bout du tube vaporisateur, par la tête du FIG. 9. — Extrémité posté tube intérieur de circulation. rieure d'un tube vaporisa teur, système Niclausse. Dans le système Montupet, la tête du tube vaporisateur, au lieu de traverser de part en part le collecteur cloisonné, ne va que jusqu'à la cloison ; le tube est assemblé coniquement dans la paroi d'arrière du collecteur, et sa tête ajourée se termine par une partie renflée emmanchée dans la. cloison et portant un ressaut extérieur. Il n'y a plus assemblage différentiel, mais double assemblage disposé en vue de retenir le tube. II

81

ASSEMBLAGES DES CHAUDIERES A TUBES D'EAU

ASSEMBLAGES DES CHAUDIERES A TUBES D EAU

fixation des tubes vaporisateurs dans les boîtes de raccord ou les collecteurs est obtenue le plus souvent soit par filets de vis, soit par sertissage. Ml

w !

Fie,. 10. — Assemblage des tubes vaporisateurs, système Belleville. Coupe verticale suivant ABCD de la fig. 12.

On trouve un exemple du premier mode dans les chaudières Belleville, dont les tubes sont vissés à leurs extré• mités dans les boîtes de raccord, suivant les dispositions

Un emmanchement conique et différentiel comme celui des tubes du système Niclausse constitue un assemblage amovible (*). Il en est de même de l'assemblage du système Montupet. Lorsqu'on ne vise pas l'amovibilité, la (*) Un emmanchement différentiel reposant sur les mêmes principes est celui des tubes à fumée amovibles, système Berendorf. Des tubes de ce genre ont quelquefois été employés dans la construction de certaines chaudières à tubes d'eau. On trouvera, dans la Statistique des accidents d' appareils à vapeur survenus en 1900, le résumé des circonstances d'un accident qui s'est produit sur un bateau à vapeur pourvu d'une chaudière du système Charles et Babillot : un tube amovible de retour de flamme, dont les emmanchements terminaux n'étaient pas suffisamment bien en prise, a été projeté ; les barrettes qui auraient dû garantir le maintien des tubes de retour de flamme manquaient sur cette chaudière. Nous ne mentionnons ici cet accident que pour mémoire parce qu'il ne s'agit pas d'une disposition particulière aux générateurs à tubes d'eau.

Assemblage des tubes vaporisateurs, système Belleville. Coupe suivant FGKL de la fig. 12.

données, pour les deux tubes d'une même fourche, parles fig. 10 à 12. Ces tubes sont, l'un et l'autre, directement vissés à l'arrière dans la boîte qui leur est commune ; à l'avant, le tube de gauche est directement vissé dans la boite qui lui correspond ; quant à l'assemblage du Tome XIX, 1981.

6