Annales des Mines (1885, série 8, volume 8) [Image 342]

Aide de formatage wiki

BULLETIN. 644 valeur de 67.937.000 francs, et les aciéries 153.999 tonnes di produits finis, valant 20 6-12.000 francs; ces derniers chiffres comprennent 412.930 tonnes de rails d'acier, d'une valeur ck 13.115.000 francs.

BULLETIN.

645

NOTE SUR LES GITES DE BORAX DE LA CALIFORNIE ET DE L'ÉTAT DE NEVADA.

L'acide borique ne s'est rencontré jusqu'à présent aux ÉtatsUnis, en quantité suffisante pour être l'objet d'une exploitation fructueuse, que dans les deux États de Californie et de Nevada. 27.606 tonnes, valant 1.014.000 fr. Minerais de zinc. On le trouve, à l'état libre, dans la plupart des lacs salés de ces ,, 257.000 1.796 de plomb régions, dans les nombreuses sources thermales qui jalonnent le ,, 35.000 2.243 Pyrite de fer pied des Coast Range, dans les volcans de boue de San-Diégo, Les usines à zinc ont consommé 24.171 tonnes de minerai et enfin dans les eaux de l'Océan, le long des rivages de l'Orégon indigène et 169 587 tonnes de minerai étranger: elles ont produit et de la Californie. On y trouve également, et plus souvent même, l'acide borique à 77.487 tonnes de zinc brut, valant 26.635.000 francs. Les usines à plomb ont consommé 334 tonnes de minerais l'état de combinaison, sous forme de biborate de soude ou borax, belges, 10.939 tonnes de minerais étrangers et 11.380 tonnes de de borate sodico-calcique ou Ulexite, de borate de magnésie ou produits secondaires ; elles ont livré 7 751 tonnes de plomb brut, boalcite, et enfin à l'état d'espèces minérales rares, telles que d'une valeur de 2.062.000 francs et 9.956 kilogrammes d'argent, les diverses variétés de borates calciques dénommées : Cryptontorphite, Pricéite, Pandermite, Colemanite, Bechilite et Howlite. valant 1.834 000 francs. Les mines métalliques ont livré, Métaux autres que le fer. en 1884, les quantités suivantes

Le tableau ci-dessous résume les accidents Accidents. survenus en 1884 dans les établissements ressortissant au Service des mines NOMBRE

Charbonnages Mines miiialliques et minières. . Carrières souterraines Usines métallurgiques Totaux

§ I.

DESCRIPTION SOMMAIRE DES CITES.

Comme toutes les substances solubles dans l'eau, le borax ne

d'auidents.

TUÉS.

BLESSÉS.

serencontre, ni dans les strates des terrains sédimen taires propre-

250 6 2 3

236

81

3 2

1

ment dits, ni dans les filons éruptifs ou de remplissage hydro-

4

1

961

245

83

Rapporté au nombre total des ouvriers employés dans les houilleres, tant à la surface qu'au fond, ce chiffre de 236 donne une proportion de 2,24 tués pour 1.000 ouvriers employés ans

charbonnages. Les occidents qui ont fait le plus de victimes dans l'industrie houillère sont d'abord les éboulements, chutes de blocs (87 accidents, 72 tués, 16 blessés), puis les inflammations de grisou (7 accidents, 48 tués, 13 blessés).

(Extrait de la Statistique des mines, minières, carrières, usines métallurgiques et appareils à vapeur pour farnee 1884, par M. IlAnzÉ ingénieur en chef des mines. Annales des travaux publics de Belgique.)

thermal.

Il est, au contraire, essentiellement concentré, soit sous forme de dépôts superficiels, occupant des dépressions qui sont vrai-. semblablement d'anciens fonds de lacs desséchés, soit sous forme de sources thermales ou de lacs, tels que les lacs de Borax et de ilachinhama.

Ces gîtes ne sont d'ailleurs pas répartis au hasard ; ils sont en relation immédiate avec les grandes lignes de dislocation du sol

et se trouvent toujours au voisinage des points où l'éruptivité se manifeste encore aujourd'hui sous forme d'émanations solfatariennes, de -suffioni et de salses, derniers témoins de cette grande période éruptive qui, à la fin de l'époque tertiaire, a provoqué l'épanchement des laves trachy tiques si abondamment répandues dans toute la Californie.

Bans leur ensemble, les divers gîtes d'acide borique peuvent se grouper en deux zones distinctes, parallèles à la direction générale de la Sierra Nevada et des Coast Range et orientées, par