Journal des Mines (1794-95, volume 1) [Image 8]

Aide de formatage wiki

( 14 ) Il suffit pouf faire aimer l'état de Mineur, de le peindre sous ses couleurs véritables. Les travaux qu'il exige, bornés au tiers de la journée , n'ont rien d'accablant. S'ils exigent des privations et du ,courage , ils honorent d'autant plus celui qui s'y livre. Le Mineur est fier de son état comme l'homme de mer ; il y tient par les qualités qu'il suppose et le louable orgueil qu'elles lui inspirent. Il ne se plait que parmi ses montagnes : s'il les quitte passagèrement il veut que son costume le désigne aux regards de l'habitant des plaines. Ses murs sont simples et douces ; il est ami des innocens plaisirs. Le nombre de ses enfans Contribue à son aisance. La culture s'étend et se perfectionne autour de lui ; des fabriques naissent de l'exploitation des Mines ; d'autres branches d'industrie s'établissent par le travail des femmes et bientôt des cantons qui sembloient oubliés par la Nature, deviennent plus florissans que ceux qu'elle a favorisés.

Si telle est l'influence des Mines sur le bonheur de l'homme et la prospérité publique, par- tout où leur Exploitation est anciennement établie elle sera sans doute plus puissante (15) en France, sous les loix de la Liberté, dont les Mineurs sur-tout sont idolâtres.

Le régime des Mines , assimilé à celui de la République,les rendra le patrimoine du Peuple; les intérêts dans les Exploitations seront , par la suite, assez divisés pour être à la portée de tous. Si, pour exploiter les Mines, il faut des compagnies puissantes, on ne doit pas en conclure qu'il y faille des individus puissans. Les plus grands moyens se composent de la réunion des mises les plus modiques ; c'est ainsi que des villageois de la Nord-Hollande et de la Frise construisent et équipent leurs vaisseaux. Combien ces compagnies ne gagneront-elles pas de force, par la faveur populaire dont elles jouiront dès leur naissance, tandis que l'opinion étoit si souvent contraire aux entreprises formées par les habitans des. grandes communes. Les Exploitations, devenues le centre et la source de toutes les fortunes particulières , seront l'obj- jet de la sollicitude de tout un pays. La Fraternité aura formé les entreprises ; elle prê- tera son charme à tous les travaux. Bientôt ces cantons déserts, ces âpres montagnes , où des pasteurs errent avec leurs troupeaux, parmi les ruines de quelques monastères , seront