Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 166]

Aide de formatage wiki

— 106 — cité de la chaux comme amendement était cependant reconnue et proclamée depuis longtemps. « Mais, en agriculture, les préceptes ne suffisent pas ; toute innovation est difficilement accueillie par les cultivateurs , dont la défiance n'est que trop souvent justifiée par l 'insuccès d'expériences mal faites . Les habitants de la contrée possédaient une source abondante de richesses ; niais , pour les engager à y puiser, il leur fallait un exemple, et cet exemple, un étranger devait le donner. « Il y a trente ans environ, un Flamand, nommé Fastré , qui avait étudié dans les provinces du Nord les effets merveilleux de la chaux appliquée à l 'amendement du sol, eut l' heureuse idée d'en faire l'essai sur les terres qu ' il possédait aux environs de Carmeaux . Le succès dépassa ses prévisions : aussi trouva-t-il de nombreux imitateurs parmi ses voisins, émerveillés de la beauté de ses récoltes . L'usage de la chaux se propagea de proche en proche et devint pour la contrée une source inépuisable de richesses . Les fours à chaux étaient encore rares , et Fastré, qui avait établi les premiers, trouva dans la fabrication de cet engrais des bénéfices considérables, juste récompense du service éminent qu'il venait de rendre à sa patrie adoptive. « Les premiers essais furent faits dans la ville de Carmeaux , dont le terrain alluvien, formé de détritus de roches siliceuses, présentait les circonstances les plus favorables à l'emploi de la chaux . Les effets furent prodigieux : le système ruineux des jachères abandonné , de vastes étendues de terrain auparavant impropres à la culture transformées en champs fertiles , le produit des récoltes triplé, tels furent les résultats obtenus par les cultivateurs qui avaient les premiers adopté cette pratique . Il n ' en fallait pas davantage pour en rendre l'usage général : aussi k vit-on se propager avec une incroyable rapidité . Un obstacle s'opposait cependant encore à son développement : les frais considérables de transport, le prix fort élevé de la chaux, limitaient