Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 151]

Aide de formatage wiki

—91— taille ; niais la qualité de cette pierre est toujours médiocre, surtout quant à la durée : l' humidité atmosphérique l'altère assez promptement , elle s ' écaille et se désorganise peu à peu . On' en a fait la fâcheuse expérience au beau pont de Lavaur, sur l 'Agout, qui, bâti avec cette pierre, est maintenant dans un état de dégradation continue. Le grès à grains de quartz, lorsqu'il a une consistance suffisante, est d' un usage beaucoup meilleur ; il donne alors une belle et assez bonne pierre de taille, qui présente de même cet avantage de pouvoir se tailler avec facilité : aussi l ' exploite-t-on pour cet effet en plusieurs endroits . Les deux principales carrières sont celle de Saïx près Castres et celle des Builliens près Lavaur, toutes deux sur le bord de l 'Agout . Il y en a aussi d'autres carrières, de moindre importance, aux environs de ces deux mêmes villes et auprès de Denat, au S . d' Albi . Nous les avons indiquées sur la carte. La pierre de Saïx et celle des Builliens est un joli grès de couleur grisâtre à la carrière ; mais le travail lui donne la teinte blanche . Il est tendre à tailler, et quelquefois même il s'égrène; néanmoins le contact de l'air lui donne plus de corps, et il est d' un usage généralement bon : aussi voit-on que les deux petites villes de Castres et de Lavaur, où il est très-employé, sont particulièrement bien bâties . Quoi qu' il en soit, ces grès ne peuvent passer cependant pour des pierres de résistance ; ils ne soutiendraient pas l'écrasement d'un poids considérable : aussi donnet-on, à Castres, aux constructions importantes des soubassements. en granit. Les carrières de Saïx et de Lavaur sont de simples exploitations à ciel ouvert sur les escarpements des bords de l'Agout (voir les coupes) ; le produit annuel n'en étant pas considérable, des travaux souterrains ne sont pas encore devenus nécessaires, Ce qui en limite l 'usage, c' est que, dans les villes dont nous venons de parler , l'usage du grès , comme pierre à bâtir, a pour