Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 150]

Aide de formatage wiki

®90 cette roche, suivrons-nous maintenant les innombrables variations des grès, des mollasses, des sables et des marnes, qui composent, sur une si vaste étendue, la principale masse du terrain d'eau douce? Comme pour le calcaire, nous ne donnerons que les résultats d'ensemble les plus généraux ; nous dirons que ces grès se montrent presque entièrement à l'état de sable argileux rougeâtre sur les pentes de la montagne et sur toute la limite orientale du terrain, près d'Albi, de Castres, de Mazamet; qu'ils se chargent, au contraire, de ciment calcaire et prennent une teinte blanchissante plus loin vers le centre du bassin, comme aux environs de Gaillac, de Lavaur et à l'0 . de Castres . Dans toute cette région, le terrain est presque entièrement formé de grès, tantôt grossier à grains de quartz, à ciment calcaire, à teinte blanche ou d ' un gris bleuâtre, tantôt marneux à grain fin, à teinte d'un jaune sale, le tout entremêlé de marnes pures colorées, ou même de couches de sables ; mais, dans la totalité de ces couches, le ciment calcaire, la marne, dominent toujours, et c'est pour cela que M . d'Aubuisson donnait à ce terrain , dans le Languedoc, le nom de formation marneuse . La description de toutes les variations de ces couches serait non-seulement inutile, mais impossible . Nous devons nous borner à indiquer les principaux endroits où elles sont employées utilement , comme pierres à bâtir, pierres à chaux ou terre à briques. SUBSTANCES UTILES DU PREMIER ÉTAGE TERTIAIRE DANS LE TARN

Grès à bâtir.

Nous avons vu que le grès tertiaire est de deux sortes : l'un presque entièrement marneux et qui ne semble qu'un limon endurci, l'autre à grains de quartz plus ou moins cimentés . Le premier, qui a le grain très-fin et qui peut atteindre à une certaine consistance , a été quelquefois employé comme pierre de