Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 124]

Aide de formatage wiki

—6à— à grain fin, fort solide, qui se présente sur le flanc méridional de la vallée du Cérou, en couches inclinées, peu puissantes et faciles à débiter . Tous ces grès sont d' un meilleur usage que celui de Carmeaux ; cependant il y a lieu de penser que celui de Réalmont n'est pas, en général, d 'une qualité excellente. Pierre à plâtre.

Le terrain de grès bigarré présente, clans ses couches supérieures, au voisinage du lias, une substance utile assez précieuse par sa rareté relative dans la France centrale : je veux parler de la pierre à plâtre, du gypse. On la rencontre à Succaliac, près Marnaves, et en d'autres points des environs, intercalée irrégulièrement au milieu des marnes et grès marneux rouges qui forment là tout le fond et les alentours de la vallée du Cérou. La disposition du gypse au milieu des marnes ne présente aucune loi régulière : ce n'est point une couche gypseuse, c'est un mélange intime, c'est une suite d'amas parallèles aux strates de la roche et en passage intime avec elle . La formation du gypse est donc évidemment contemporaine de celle de la roche, et, comme elle se montre sur une assez grande hauteur verticale, il y a toute probabilité qu'elle est due à quelque phénomène local, comme par exemple à l'influence chimique produite dans les eaux de la mer ou du lac où se sont déposées ces couches, par le mélange des eaux d'un affluent particulier dont l'embouchure était voisine de ce lieu .