Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 94]

Aide de formatage wiki

— 3 fl — anciens terrains sédimentaires, des deux i premières formations géologiques en un mot . Ceci demande quelques mots, quelques détails de plus. Nous avons dit que nous rangions généralement le terrain de transition du Tarn clans la plus ancienne époque ; il peut, par conséquent, et il doit porter des traces de ces deux directions de soulèvement . Mais trouverons-nous ici un moyen de reconnaître si ce terrain appartient tout entier à la plus ancienne époque , s'il n'y en a point de la plus récente? Il est difficile de s'en assurer. Que parmi les portions du terrain qui affectent exclusivement la direction N . 0 . comme on en rencontre dans le centre du département, il n'y en ait point qui appartiennent à cette dernière période, c'est ce que j'ai lieu de croire, mais ce que je ne saurais, ne voudrais pas affirmer . Au reste, cela n'est que peu important . Tout ce que je puis dire, c'est que je n'ai observé nulle part entre les schistes une différence marquée de stratification; mais ces sortes d'observations y sont difficiles et incertaines . Ces terrains anciens sont, en effet, très-tourmentés ; les mêmes directions s'y présentent rarement avec une continuité parfaite sur de grands espaces, et les grandes directions linéaires ne peuvent y être prises que sur les moyennes d ' un grand nombre d ' observations . La structure des schistes est même souvent contournée en petit, et il est à remarquer que ce phénomène a lieu principalement aux points où ils sont pénétrés de quartz : nous pensons, en effet , que la pénétration des gaz, avec dépôt de silice 1 Ou plutôt des trois premières : car les deux terrains les plus anciens, ceux que les Anglais ont appelés Cambrien et Silurien, sont tous deux dirigés N . E . — S . O . ; le suitant seul, celui qu'ils nomment Devonien, est dirigé O . N . 0 . : c' est le terrain de transition récent de M . Dufrénoy . Le terrain de transition du Tarn, en y coeprenant les gneiss, correspond sans doute 1 l ' ensemble des terrains Camhriei et Silurien des Anglais ; il renferme les deux plus anciennes formations, soulevées d ' ailleurs dans une direction presque identique sur toute l ' Europe .