Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 85]

Aide de formatage wiki

— 25 -en espace, mais intimement liée aux strates du gneiss et à leurs ondulations ; en bien des points c'est, à proprement parler, un gneiss serpentineux ou talqueux . Néanmoins , en deux points principaux la serpentine forme des masses compactes un peu considérables : là elle présente assez nettement la disposition en forme de roche soulevée, les couches de gneiss contiguës se relevant très-fortement de part et d'autre dans une position presque verticale, mais s' arc-boutant toutefois sur la niasse droite de serpentine. Dans les parties du département de l' Aveyron voisines du Tarn, près Najac en particulier, des massifs semblables de serpentine mêlés d'amphibole se rencontrent assez fréquemment au milieu du terrain de gneiss et de micaschiste . Nous pensons, en suivant la même théorie que précédemment, qu'ils proviennent de la transformation d 'une couche de calcaire magnésien intercalée primitivement dans ce terrain . La serpentine de Najac contient d'ailleurs elle-même des nodules calcaires. Porphyres.

Les porphyres sont relativement rares dans le Tarn ; il en existe un amas dans la vallée du Cérou , près des cabanes de Rieunègre , au-dessous des escarpements du Puy Saint-Georges , et un autre à la limite précise du département, près la GardeViaur, sur le flanc droit de la vallée du Viaur . Ces porphyres se distinguent très-peu du granit, avec lequel nous pensons qu'ils forment souterrainement passage . Ils sont composés d'une pâte feldspathique grise, où sont implantés des grains (le quartz et des paillettes fines de mica ; l'absence du feldspath lamelleux semble faire toute la différence avec le granit ordinaire, et le quartz libre y est au moins aussi abondant . Néanmoins, cette circonstance que le quartz n ' y est pas enveloppant à l'égard du feldspath, comme dans le granit, est très-remarquable et caractéristique . Dans la vallée du Cérou, ce porphyre, qui forme de grands escarpements, est d'ailleurs complètement amalgamé