Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 82]

Aide de formatage wiki

— 22 retrait d ' une masse souterrainement échauffée, peut-être brusquement refroidie par la subite ouverture des vallées. Direction des strates du gneiss.

Il n'y a rien de bien général à dire sur la direction des strates du gneiss : la nature cristalline de la roche rend sa disposition éminemment irrégulière en petit ; et elle est, d'ailleurs , tourmentée soit par l ' effet des soulèvements propres qu'elle a eu à subir, soit par les perturbations locales dues au soulèvement des masses de granit, amphibole, serpentine, porphyre , dont elle est si souvent accompagnée . Au reste, quand la stratification y est bien distincte et régulièrement orientée sur de grandes étendues, elle s'identifie, en général, avec celle des schistes de transition les plus voisins ; ainsi nous ne parlerons de directions qu ' à propos de ce dernier terrain. SUBSTANCES UTILES FOURNIES PAR LE GNEISS . - DALLES.

Le gneiss est exploité pour dalles ou ardoises grossières en divers points du département , en particulier près de la Cabarède et la Bastide-Rouairouze (vallée du Thoré) ; près de SainteGemme (vallée du Séret) , entre Pampelonne et Carmeaux ; au Bouissonet, près Salles (vallée du Cérou) .