Explication de la carte géologique du département du Tarn par M. de Boucheporn, ingénieur des mines.- Paris : Imprimerie nationale, 1848. 114 p., 22 cm. [Image 44]

Aide de formatage wiki

3LV -

Les calcaires de cette formation ont reçu le nom d'oolithes à cause de la structure grenue qu'ils affectent en certaines localités ; ils sont alors généralement blancs ou un peu jaunâtres. Mais cette particularité de structure ne se rencontre point partout, à beaucoup près . Les calcaires compactes de ce terrain , surtout dans les parties inférieures , ont ordinairement une couleurgris-bleuâtreassezcaractéristique .Commeleterrain qui nous occupe constitue une très-grande partie des montagnes du Jura, on lui applique plus généralement en France la dénomination de formation jurassique ou du Jura . Il couvre, en outre, une notable portion du sol entier de la France, et, dans les Alpes, il acquiert une très-grande épaisseur. Nous avons dit que, dans toutes ces contrées, on retrouve par les fossiles une analogie plus ou moins grande avec la division adoptée pour l'Angleterre ; on doit bien penser cependant, d'après sa complication, que l'identité ne saurait se poursuivre partout dans les détails ; ordinairement les analogies se bornent aux quatre groupes principaux, dont certains viennent même à manquer ou à être absorbés par l 'exagération des autres . Quant aux détails de la composition des étages, nous citerons le résultat suivant : en Angleterre, l'épaisseur totale des couches d'argile est double environ de celle des calcaires, tandis qu'en Franche-Comté elle en est à peine le tiers ; et c'est cependant la contrée où les rapports de cette formation avec les localités anglaises sont le mieux constatés . Dans le centre et le midi de la France, les couches argileuses s'évanouissent souvent entièrement ; cela rend la séparation des étages quelquefois très-difficile. Dans les Alpes 1 , toute la formation, dont la puissance dépasse souvent 1500 mètres, consiste en une énorme série de schistes calcaires ou marneux, de couleur foncée , surmontée d'une puissante assise compacte de calcaire gris . On voit par là '

S . Gras .

Statistique minéralogique

da départeient des Basses-Alpes, p .36,