Description géologique et minéralogique du département du Haut-Rhin, par Joseph Delbos et Joseph Koechlin-Schlumberger.- Mulhouse : Perrin, 1866. 2 vol., 484 + 587 p., 24 cm, 4 planches de coupes (24 x 57 cm). [Image 15]

Aide de formatage wiki


PRÉEACE .

xvil

et très-détaillé de la nature, (le la quantité et du prix des matériaux d 'entretien fournis en 1860 sur les routes impériales du département du Haut-Rhin . Nous lui devons encore une remarquable étude manuscrite sur la valeur des matériaux employés à l 'entretien des. routes du HautRhin. Il serait superflu d 'insister sur l 'importance de ces documents que l'on trouvera reproduits ou résumés dans la quatrième partie. M . Schoull, agent-voyer en chef à Colmar, nous a également procuré , par le moyen des agents-voyers (l'arrondissement , des tableaux statistiques très-détaillés , sous le titre suivant : « Etat de l'exploitation de la tourbe , des pierres, de la terre à briques, des sables pour moulage , etc ., et état des tuileries , briqueteries , fours à chaux, etc., en 1861 . » Sans ce travail considérable, nous n ' aurions pu donner à la quatrième partie de cet ouvrage le caractère d'exactitude qu'elle offrira. M. Gaucklel., ingénieur des travaux du Rhin, nous a procuré la carte de ce fleuve au' /20 000' représentant l'état des travaux en 1857 (7 e édition , Strasbourg) , avec les limites exactement rapportées de l'inondation de 1852. Comme les crues ordinaires atteindraient à peu près ces limites sans l'existence des digues , nous avons adopté le tracé de l'inondation de 1852 pour les limites des alluvions modernes du Rhin . C'est aussi d'après cette carte que nous avons tracé sur la nôtre le cours rectifié du fleuve . Nous devons au même ingénieur des notes sur les procédés employés aux travaux du Rhin . Il nous a aussi signalé l'existence, jusque-là ignorée des géologues , de la grauwacke aux environs du Bonhomme .