Histoire naturelle du Jura et des départements voisins.- Paris : Victor Masson, 1863-1867. 3 tomes en 4 volumes, XXVII-947 p., 400 p., 570 p. [Image 414]

Aide de formatage wiki

396

ZOOLOGIE DESCRIPTIVE.

Les terres légères du 1 er plateau offrent des conditions faciles d'existence au ver blanc; aussi certaines années, comme en 1862, il y détruit complètement les blés. Il serait bon de faire un labour profond à l'automne, en semant, et de laisser de fréquentes rigoles et de nombreux ados pour donner à l'humidité et à la gelée le pouvoir de les atteindre. Les cendres, la couperose et la chaux sont conseillées. On peut aussi atténuer leurs dégâts en écrasant soigneusement toutes les larves que le labour met à découvert. Genre

ANISOPLIE,

Anisoplia.

Espèce ANISOPLIE DES JARDINS, Anisoplia horticola. (Fabr.) Long, de 8 à 10 millim. D'un vert cuivré foncé, avec les élytres striées et d'un brun vif.

Cet insecte occasionne quelquefois de grands dégâts, en mangeant les feuilles de diverses plantes ; il a été souvent un fléau dans nos jardins. Sa larve mange les racines des pins, ainsi que celles des choux et d'un grand nombre d'autres plantes légumineuses. Le seul moyen de destruction est la récolte de l'insecte parfait, qu'il faut avoir soin de brûler ou d'écraser. Genre

EUCHLORE,

Euchlora.

Ce sont de beaux lamellicornes, revêtus de couleurs métalliques très-éclatantes; la plupart sont verts, avec des reflets plus ou moins dorés. Espèce EUCHLORE DE LA VIGNE, Eîichlora Vitis. (Fabr.) Long. 15 millim. D'un beau vert métallique, bordé de jaunâtre, avec les élytres profondément'sillonnées.

Il cause parfois des ravages considérables dans les vignobles du Midi; chez nous, son peu d'abondance le rend peu redoutable.