Carte géologique et minéralurgique du département de l’Ariège, texte explicatif par M. Mussy, ingénieur des mines, publié sous les auspices de M. Armand Pihoret, préfet de l’Ariège.- Foix : Typographie et lithographie Pomies aîné et neveu, 1870. 1 vol., 275 p., 22 cm, accompagné d’un atlas de 8 planches 28 x 22 cm. [Image 217]

Aide de formatage wiki

217 — rive droite du Lins , dans la Haute-Garonne, la formation gypseuse s ' étend en lisière étroite sur une centaine de mètres au plus , dominée par un bourrelet étroit d'ophite cristallin. Au centre du triangle minéral de Betchat, et sur presque tout son pourtour, sont des masses ophitiques formées d'une diorite très-cristalline, qui s ' étendent,en côteaux arrondis entre les hameaux de Charron , Pontsole , Grange et Castellion ; la diorite est vert-foncé, largement cristalline, formée de labrador et amphibole ; elle est surtout remarquable dans les bourrelets étroits et saillants qu'elle forme au Nord de la formation , sur les bords du Lins. Tout autour du noyau ophitique central, le gypse est dis- posé en forme de croissant, très-épais au Nord-Ouest et à l'Ouest, mince au Sud et à l'Est ; dans sa région la plus riche, au quartier de Jourdyn ; la masse gypseuse affleure sur une largeur de 500 à 600 m . du Nord au Sud et une étendue de l'Est à l'Ouest de près d'un kilomètre ; son épaisseur, qui a été fréquemment sondée jusqu'à 50 et 60 m . par des travaux d'exploitation sans recouper la roche stérile , est très-grande et inconnue . La diorite passe au gypse par des argiles gypseuses bariolées, colorées en rouge ou vert par l'oxyde de fer ; elle est rarement décomposée et donne peu de wakes terreuses. Le gypse est disposé en masses irrégulières de qualité varia- ble , séparées par de vastes surfaces de délits entrecroisés , plongeant en tous sens de 40 à 45 0 ; il est toujours plus ou moins cristallin laminaire , rarement complétement blanc , souvent un peu grisâtre et terreux , assez fréquemment et sur- tout à la surface il est coloré en rouge ou vert et mêlé à des argiles ocreuses fortement imprégnées d'oxyde de fer ; il est souvent criblé de grains de pyrites de fer dodécaédrique et paillettes de mica . L'exploitation du gypse à Betchat pour pierre à plâtre remonte à une époque très-reculée et est des plus importantes ; les carrières sont nombreuses , souterraines et parfois très-profondes ; par places, sont de grands effondre- ments remplis d'eau, qui révèlent la présence d ' anciens travaux inaccessibles et très-considérables .