> Accueil > Expositions> L'École des mines de Paris et la guerre 14-18> Des échos du front...

Des échos du front...

Faits d'armes des élèves

Employés dans l'artillerie, les élèves et anciens élèves de l'école des mines s'illustrent de nombreuses manières au cours de la guerre et le récit de ces "actions glorieuses" parvient souvent jusqu'à Paris. 

Photographie de l'appareil enregistreur de mesures sonores de Ferdinand Daussy

Photographie de Ferdinand Daussy et de son appareil

à mesurer les coordonnées sonores. 

Des innovations variées au service de la patrie

D'autres mettent au service de la patrie leurs connaissances acquises à l'École et font preuve d'innovation. Le lieutenant Ferdinand Daussy, sorti en 1904 de l'École des mines de Paris avec le diplôme d'ingénieur civil, mène une carrière de directeur de mines dans le Nord. Entre 1911 et 1914, il est directeur des hauts-fourneaux de Hayange et Patural. Fin 1914, il élabore une nouvelle méthode de repérage par le son des batteries ennemies invisibles et de réglage de tir. Cette méthode est employée dans les secteurs de Douaumont et Verdun de juillet 1915 à au 23 février 1916, date à laquelle une attaque allemande détruit le dispositif.  

Couverture de la brochure de l'amicale des élèves et anciens élèves, 1916

Couverture de la brochure éditée par

l'association P.C.M en décembre 1916.

Garder le contact avec l'École

L'association des élèves et anciens élèves de l'école est chargée de centraliser toutes les informations concernant le sort des mobilisés, qu'ils soient blessés, tués ou bien lorsqu'ils reçoivent une décoration. A partir de 1915, une brochure semestrielle est éditée avec l'association des ingénieurs des ponts et chaussées et des mines (P.C.M) recensant à la fois les élèves des mines de Paris, de Saint-Etienne et des Ponts. 

Une correspondance est échangée tout au long de la guerre avec les élèves au front ou en garnison -parfois même quelques uns en permission viennent à l'École- ainsi qu'avec leurs familles. Gabriel Chesneau reçoit ainsi de nombreuses lettres et y répond sans faute. 

Quelques lettres reçues d'élèves mobilisés ou de leurs familles...

Aucun commentaire ! Soyez le premier à en ajouter un !

Balises autorisées : <p>, <a>, <em>, <strong>, <ul>, <ol>, <li>

J'approuve la charte et les conditions d'utilisation et j'accepte de libérer ma contribution sous licence CC BY-SA 3.0 France.

Pour prouver que vous n'êtes pas un robot, répondez à cette question : Combien font 2 plus 2 ?