lettre dans laquelle il remercie Gillet de ses efforts auprès du directeur général des mines pour son affaire. [[1]]

Aide de formatage wiki

Au chateau de Neureux [...] St. Pierre de moutiers (Nièvre) ce 28 septembre 1810

plein de reconnaissances, Monsieur, pour le zèle et les soins que vous avez bien voulu donner à mon affaire, que M. [Legendre] à son retour de Paris m'a [dit ?] être dans le portefeuille de Mr. le directeur général des Mines, je vous prie d'avoir la complaisance de m'écrire au plutot, si je puis sans inconvénient faire abbattre les bois nécessaires à la réconstruction de mes forge, et préparer tous les matériaux nécessaire afin de profiter du reste de la saison. M. Legendre m'ayant aussi prévenu qu'il fallait demander dans cette circonstance la permission de construire une petite forge que mon intention est d'établir à l'extrémité de la chaussée de mon grand étang de Champroux, je vous prie de me maudir s'il suffira de [..]