Il sollicite la bienveillance de Gillet en tant que membre de la société d'agriculture. [[1]]

Aide de formatage wiki

Paris, le 15 juin 1807

Monsieur,

J'ai appris, avec bien de la satisfaction, par Monsieur Francois de Neuchateau président de la société d'agriculture que vous étiez l'un des membres de cette société et je dois vous informer du motif qui y a donné lieu. La société a proposé dans les papiers publics aux capitalistes et aux artistes d'établir à Paris un attelier en grand pour y fabriquer les outils aratoires d'une nouvelle et plus avantageuse forme que celle des anciens dont les cultivateurs ont l'habitude de se servir. Comm'aujourd'hui je suis propriétaire des forges et martinets du (lu : bouchet) à huit lieux de Paris sur la rivière de la Juine, que d'ailleurs j'en ai fais fabriquer pendant les guerres des immenses quantités toujours avec une perfection qui n'a rien laissé à désirer, j'ai pensé que je pourais mieux que qui que ce soit remplir les (1 mot illisible) de la société avec d'autant plus de raison que le fer préparé au martinet se convoye mieux qu'à bras de frappeur et en conséquence j'ai eû l'honneur de me présenter à monsieur Francois de Neuchateau qui a eû la bonté de m'entendre et à qui j'ai pris la liberté d'écrire du meme jour pour lui rendre mes offres précises.