Journal de voyage en Espagne par M. Nadal, élève ingénieur de 3e année [1]

Aide de formatage wiki

Forges de l'Adour. Cette usine est située à l'embouchure de l'Adour, près du village du Boucau, sur la ligne de chemin de fer de Bordeaux à Bayonne. Cette situation est très avantageuse au point de vue des voies de communication. Les navires peuvent débarquer ou embarquer les matières en face de l'usine; un embranchement de chemin de fer de 1500 mètres la relie à la gare du Boucau. La houille vient principalement d'Angleterre,les minerais viennent d'Espagne (Bilbao,Vera). Les produits finis sont livrés soit à la Compagnie des chemins de fer du Midi, soit à l'administration de la guerre. En outre il y a quelques commandes peu importantes, notamment une d'Amérique consistant en fils d'acier non tréfilés. L'usine appartient à la société des forges de St Chamond; elle ne marche que depuis 1884; c'est à dire qu'elle a été construite conformément à tous les progrès récents de la métallurgie.

Fabrication du coke. On traite des houilles grasses de Newcastle et des houilles maigres de Cardiff qu'on mélange après broyage. Le charbon arrivant par les bateaux est déchargé en face l'usine sur des wagons lesquels sont amenés à l'usine par des voies ferrés qui se trouvent à 5m au-dessus du sol. Ces voies sont supportées par une solide charpente métallique. Les wagons se vident par des trappes placées au-dessous. Le charbon et le minerai forment des tas sous la voie. On ne charge dans les fours à coke que