Mémoire sur les gites de pyrite de la Norvège moyenne [image 69 / 93]

Aide de formatage wiki

Eh bien ! es-ce la première fois que l'on constate dans des émanations métallifères d'origine plutonienne une sorte  de préférence pour certaines roches plus faciles à fissurer, plus promptes d'imprégner et sans aller plus loin n'en a t on pas un exemple dans les gîtes en fahlbande de Kongsberg, si on voit des imprégnations pyriteuses dans les schistes et on  en trouve pas dans le gneiss gris qui est à  côté. Il doit être de même ici si la sparagmite et la quartzite ne présente pas de gîtes de pyrite et si les schistes [illisible]  c'est simplement que les premiers sont très dur et  difficilement perméables à  des émanations tandis que les seconds sont  dans les  conditions inverses. Deuxième argument  "La disposition stratigraphique  des gîtes montre que c'est la même couche qui apparaît en diverses régions". Pour répondre à cet argument je n'aurais qu'à renvoyer au Chapitre III . La j'ai fait voir que les observations de  M Kerulf  ont suffisamment démontrés que cette assertion était fausse . D'ailleurs s'il restait encore quelques doutes il serait dû simplement aux difficultés qu'ont rencontrées les géologues dans ces terrains sans fossile et alors même pour les prits assez scrupuleux pour révoquer en doute faute de preuves suffisantes les résultats des travaux de M Kjerulf , l'argument de M. Helland aurait perdu toute valeurs offensive. J' ai  il est vrai signalé une exception ; les gîtes du Hardanger fjord sont sinon à un même niveau , du moins à  des niveaux peu différents. Est ce à dire pour cela que ces gîtes n'aurait  pas la même origine que ceux de la côte ouest près de Bergen et ceux du bassin de Chrond????  ? Je ne le crois pas . Ces schistes du Hardanger ont été violemment soulevés et comprimés par des éruptions diverses qui leur ont donné leur direction actuelle direction parallèle à ce grand accident naturel que l'on appelle le Hardangerfjord. Qui a t'il d'étonnant  à  que ces violentes catastrophes géologiques, des fissures , des ruptures , des vides se soient produit s dans des schistes  ainsi bouleversés? Et comment ces  accidents ne seraient -ils pas trouvés alignés parallèlement à la  direction du  soulèvement qui leur donnaient naissance , c'est à dire  à la direction  même des schistes ? Les lentilles de pyrites alignés parallèlement à la direction même des schistes ?se sont donc trouvés au même niveau  ou à peu près sans qu'il soit nécessaire de les séparer complètement des gîtes tout  à fait semblable que l'on trouve dans le bassin de Chronedhjem . D'ailleurs  ces gîtes sont trop peu  nombreux  pour qu'on puisse tirer  d'une simple coïncidence une conclusion générale. En général le deuxième argument semblable [illisible]