[Kalbe de Freyberg] : [Das Bergbüchlein], 1505

Métadonnées du document

[Das Bergbüchlein]

Cet ouvrage unique dans les collections mondiales pour l'édition de 1505 est entré à la bibliothèque avec le don de la bibliothèque d'Auguste Daubrée. la page de garde porte la signature d'Auguste Daubrée et une indication de sa main concernant l'auteur présumé de l'ouvrage : Kalbe de Freyberg

Ratdolt (Augsbourg [Allemagne])

1505

Monographie imprimée

1 vol., 16 ff, in 8°

de

Anneliese Grünhaldt Sisco et Cyril Stanley Smith, éd., Bergwerk und Probierbüchlein, A translation from the German of the Bergbüchlein, a sixteenth-century book on mining geology and of the Probierbüchlein, a sixteenth-century work on assaying with technical annotations and historical notes.-New York : American Institute of Mining and Metallurgical Engineers, 1949, 196 p.

P. M. Guelpa, Le plus ancien livre sur les minéraux, le Bergbüchlein, dans La nature, 1951, p187 à 191.

William Pieper, Ulrich Rülein von Calw und sein Bergbüchlein, dans Freiberger Forschungshefte, Kultur und Technik, D7, 1955

Exposition virtuelle sur le Bergbüchlein

Cote : École des mines de Paris, 8° rés. 26

Catalogue : Sudoc, n° 159297931

MINES ParisTech

Œuvre : Domaine public

Fichiers : Licence ouverte Etalab

Transcription

Commentaires

Anonymes

2014-06-16 11:54:20

Il s'agit du plus ancien livre de la bibliothèque, ce dialogue entre un maître et son élève sur l'art des mines a été publié en 1505. Une exposition virtuelle sur cet ouvrage est en ligne sur le site.

Marquer inapproprié

Répondre

Balises autorisées : <p>, <a>, <em>, <strong>, <ul>, <ol>, <li>

Embarquez-moi sur votre page, votre blog, votre site !

Copiez-collez ce code pour partagez librement ce document.